samedi 6 décembre 2008

FACEBOOK suite, après la diffusion du reportage d'Envoyé Spécial

Je viens de voir le reportage de France 2 / Envoyé Spécial sur FACEBOOK, qui est toujours visible, pour ceux qui seraient intéressés et l'auraient loupé, ICI.
D'abord, mea culpa, FACEBOOK ne compte pas 50 millions d'abonnés mais 150 millions, dont près de 5 millions en France !
Ensuite, ce qui m'a extrêmement choqué c'est la tentative de démonstration du côté obscur de Facebook, selon laquelle on est espionné dans sa vie privée !
Je conteste énergiquement pour la simple et bonne raison que FACEBOOK n'est pas une fatalité : si l'on y est c'est parce qu'on le veut bien ! Libre à chacun d'y adhérer ou non, et si vous êtes un chouya méfiant ou totalement parano, ne vous inscrivez pas à FACEBOOK et le problème est règlé.
Et puis on a vu que de faux profils pouvaient être créés, que l'on pouvait s'inscrire sous un pseudo (n'est-ce pas Woody Best ? je doute que Woody soit ton vrai prénom même si tu es certainement le best dans la vie...), et l'on peut renseigner les zones que l'on veut, et montrer sa tronche ou non.
Je crois qu'il faut arrêter de diaboliser un truc dès qu'il devient mondial !
Je pense que Ben Laden, depuis sa cachette pakistanaise, ne va pas créer une fiche à son nom, faut arrêter aussi d'être naïf.
Naïf comme l'est le gugusse que l'on voit s'inscrire dans le reportage et qui remplit toutes les rubriques, avouant ses tendances sexuelles, son appartenance politique et sa religion, et il affiche donc sciemment qu'il est hétéro - ump - catho.
Donc après il assumera ce grand garçon de 23 ans !
Pour les petites ados qui se font draguer par de vieux pervers, le phénomène existait déjà du temps du minitel et n'a rien d'exclusif à FACEBOOK, et pour la pauvre nana qui a rompu avec son chéri parce qu'il l'avait vue sur des photos de sa page FACEBOOK au bras d'un autre mec, il est ahurissant d'imputer une quelconque responsabilité à FACEBOOK et d'occulter le fait que le chéri était un gros con, débile et jaloux au point de rompre à la vue d'un simple cliché dont il aurait pu discuter avec l'intéressée avant de la jeter, tout comme (pire !...) le mec qui tue sa compagne qui venait de changer son statut personnel en mettant soudain "célibataire" au lieu de "mariée"...
Quant à l'exploitation des informations qui peuvent être faites sous forme de fichiers vendus, revendus à prix d'or pour que l'on nous "cible" mieux dans des démarchages publicitaires, là aussi je ne vois pas d'inconvénient : personnellement je préfère être assailli de promos concernant des films Blu Ray, des produits Apple, des recettes de cuisine, ou des magazines de cinéma parce que j'aurai affiché mes goûts en la matière, que par des offres de voyage aux Baléares, des aspirateurs, des stages de voile ou des réductions sur l'Euro-Star !
D'autre part, FACEBOOK a pris une ampleur qui laisse loin derrière ses concurrents et je ne vois pas l'intérêt de participer à de micro réseaux sociaux : j'ai été contacté récemment par un internaute calédonien à qui je souhaite bien du courage, qui vient d'ouvrir un réseau nommé L'écho des roussettes, mais quand on pense à participer à ce genre de réseau, on pense évidemment, immédiatement et avant tout FACEBOOK, pour une visibilité mondiale et une efficacité.
J'aimais bien FLIXSTER, réseau orienté cinéma, et bien il vient d'être avalé par FACEBOOK sous la forme d'une application (à laquelle on participe ou non, là aussi on est libre) incluant des quizz, des possibilités de laisser des notes à des films et voir qui pense comme vous parmi vos amis...
Le reportage est en revanche passionnant pour ce qui concerne la partie de l'incroyable success story du tout jeune fondateur de FACEBOOK : Mark Zuckerberg, dont l'ascension et les méthodes de travail sont hallucinantes. Pas le genre de PDG à cotiser au Medef et à se faire emmerder par les syndicats, voyez le reportage....
Pour conclure, ne paniquez pas, les risques que vous prendriez en adhérant à FACEBOOK sont limités, et c'est quand même vous qui maîtrisez votre profil.
Et si on arrêtait un peu de prendre les gens pour des cons ?

Sphere: Related Content

12 commentaires:

mimisiku a dit…

Lolo, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, étonnant mais une fois n’est pas coutume…
Tu soulèves deux points : Le premier est l’utilisation par facebook de l’utilisation d’informations sans ton autorisation. Si tu peux faire un faux profil tes tendances par rapport a tes choix peuvent te trahir. Si d’autre système existent déjà sur le net pour te traquer, il faut juste en être conscient. Je n’avais pas vu facebook sous l’angle du reportage : c’est juste que je comprends vite mais il faut m’expliquer longtemps…
Le deuxième point est la naïveté des personnes. Si nous vivions dans un monde parfait, il ne serait pas nécessaire de le rappeler. Malheureusement il faut le rappeler régulièrement afin que l’information puisse passer. Il y a encore des gens qui se font avoir et laisse leur nº de carte de crédit un peu partout sur le net.
Cela dit je suis d’accord avec toi sur l’angle du reportage, il faut dénoncer pas diaboliser.
Bon cela dit, comme un homme averti en vaut deux, ils viennent de passer à 10 millions en France… c’est tout bénef

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MIMISIKU >> Décidément je ne serai jamais à jour avec les chiffres des abonnés à Facebook, merci pour l'update à ce niveau.

Anonyme a dit…

Cher Lolo,

Je vois que tu as été pris par la frénésie Facebook!

Remarque sur l'exposition internationale que permet Facebook: "French Polynesia" est avec la Martinique et la Guyane les seules COM française ayant leur réseau sur Facebook! Avec 4500 membres, nous arrivons aussi à attirer des néo-calédoniens qui préfèrent se distinguer du réseau "France" et qui par ailleurs essayent de lobbyer pour avoir leur nom de réseau, tout comme les Réunionnais qui sont pourtant qques 600 000 habitants (et qui ont maintenant un groupe 'pour que la Réunion est un réseau sur Facebbok)!

Donc soyons contents car nous sommes très bien vus dans le monde.

Alors les I.T.R et le manège politique du fenua, ça doit bien faire rire ceux qui nous observent, surtout à Facebook où on est prêt à gagner deux fois moins pour travailler deux fois plus et dans des conditions 'open space' limite bancales qui ferait hurler plus d'un Marc Ploton... ;-p

woody_best a dit…

Totalement en phase avec ton analyse LOLO. Franchement, je ne m'intéressais pas trop à ce fesse bouc au départ. Je le pensais plutôt réservé aux jeunes et pistant tout le monde... Grâce au THT et à la création du groupe des lecteurs, j'ai essayé, pour voir, et franchement je trouve çà plutôt rigolo ! Après, il y aura toujours des gens naïfs qui, même après avoir été averti et mis en garde seront toujours ... naïfs.

Ce qui est à souligné, néanmoins, mais cela vaut pour de nombreuses autres applications sur son ordinateur, il faut faire attention à ne pas être "facebook addict"...

Déjà que je suis THT addict !

High Glandeur a dit…

Salut les virtuels !
Le danger de facebook c'est pas qu'ils nous envoient de la pub, c'est que c'est devenu le plus gros fichier de personnes jamais réalisé. Le fichier du FBI ou des RG c'est du pipi de chat à côté. Non seulement Facebook connait tes coordonnées, ton âge et tes goûts sexuels ou musicaux mais aussi, il connait ton carnet d'adresses, tes amis, et pour les plus bavards, ce que tu fais et à quelle soirée tu vas en temps réel.
Dans le domaine du marketing direct, du renseignement et de la publicité ce fichier vaut de l'or.
Ce qu'il faut craindre c'est de ce que va faire le jeune branlos de 24 ans à la tête de facebook de ce fichier. Le revendre à la police, à un groupe commercial, à à un pays étranger ? aux chinois !!! Bref, en s'inscrivant sur facebook, on s'autofiche volontairement et gracieusement et on participe activement à la construction de l'arme de destruction massive que représente ce fichier.
A part ça, c'est drolemet bien foutu et d'une efficacité redoutable pour créer des réseaux et se regrouper par centres d'intérêts.

christèle a dit…

Ce qui m'énerve c'est le coté inachevé et vite expédié de ce type de reportage. Il faut du sensationnel pour capter le public et faire frissonner dans les chaumières, et dans ces conditions quoi de mieux que la vielle rengaine : internet= big brother.

Est-ce qu'ils ont parlé de la valorisation hasardeuse de Microsoft dans le capital de Facebook, et des géants aux pieds d'argile que sont des sociétés comme Myspace et Facebook ? (elles valent des millions mais essentiellement sur le papier)

Thierry a dit…

Et là Lolo, je suis d'accord avec Christèle. Internet c'est BigBrother, un lieu de perdition pour les gamin(e)s, dangeureux pour la C.B., on n'y trouve que des pervers des sadiques des satyres ... Je me demande pourquoi une telle représentation?

Et pour te citer Lolo "... On finirait presque par croire que Christèle a toujours raison... M'énerve cette fille ! Trop belle, trop intelligente, trop cultivée, trop sympa..." :-D

christèle a dit…

Mouah !, encore, encore :D

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> THIERRY / CHRISTELE >> Bon euh... je vous laisse hein... je voudrais pas déranger... vous éteignez avant de partir ok ?

Melly a dit…

Ben moi je trouverais marrant de créer des milliers de fiches Facebook avec plein de fausses infos, créer des personnages virtuels et raconter plein de bobars, marcher à fond dans le truc avec photos et tout -
histoire de ... ben faut pas rêver dire aux gens "donne ton VRAI nom" !
et y'a des milliers de cons qui le font ? !!! (oh pardon) -
mais à l'ère où on reproche que "tout" soit fiché, la carte vitale à côté c'est "du pipi de chat" pour reprendre l'expression de Highglandeur !

OK pour s'amuser, mais NON pour te faire "ficher" en vrai ! -
alors créons plein de faux profils et amusons nous !
mais... faut déjà avoir le temps !
avec tant de vrais faux amis... faut avoir plusieurs vies !

bon, j'ai créé un profil,(pas mon vrai nom of course) mais ... je ne veux aucun "amis" ... alors ... ça me permet juste d'aller voir ce qui se passe, m'amuser et comprendre !
c'est bête je sais, mais ....
"on ne peut pas plaire à tout l'monde" !!

Thierry a dit…

@Melly: un faux nom, un avatar qui n'est pas soi, une vie différente, sexe différent ... serait-ce SecondLife que tu viserais ?

@Christèle: là je ne peux aller plus loin, je suis à la limite du domaine public et privé. Désolé mais je dois laisser les commentaires te décrivant dans le privé à ceux qui te connaissent :-D

Melly a dit…

Ben Thierry, parfois dans Second Life, les gens mettent leur VRAI NOM, les Sociétés, pour se faire de la pub, les partis politiques etc....

mais comme dit Lolo, on le fait que si on veut, et si on met ses vrais noms et activités et tout ce que l'on fait et dit et voit au quotidien, ben ... on "est grand" et on assume hein !

moi ce que je peux dire c'est que j'ai eu bien du mal une année avec ma vahiné ado alors, qui draguée sur le net, par un type de 45 ans, qui voulait lui faire faire des gang-bang dans les bois de Paris et être son garde du corps.....ça c'est fini par 15 jours à l'HP hôpital psychiatrique et mise sous sauvegarde judiciaire - voulait faire 800 Km à pied pour rejoindre cet inconnu ....

et d'après ce que je lis il y a aussi des viols et meutres "grâce" à Facebook -

alors .... Watch out vos ados et les naïfs !