vendredi 8 février 2008

Communiqué Royal de Sa Majesté Tapunui

Qu'on me comprenne bien : je ne veux pas me moquer, je voulais juste évoquer le dénommé Bruno Fuller, alias Roi Tapunui, qui revendique des terrains ancestraux à Tahiti.
Il y a évidemment un aspect "pittoresque" dans la manière employée puisque cela se matérialise par de très nombreux panneaux d'affichage manuscrits, rédigés dans un français approximatif (puisque j'imagine que l'intéressé manie surtout la langue maohi, sa langue natale) mais qui permet au plus grand nombre de voir ce dont il s'agit.
Ne pas se moquer parce que ces terres royales sont probablement le seul bien de cet homme, et que je préfère mille fois me moquer d'un politicien véreux milliardaire (quel que soit son bord) que d'un type qui s'accroche désespérément à une conviction en s'attaquant au pouvoir, à la justice.
Une sorte de Don Quichotte maohi.

Et si l'on devait faire une synthèse des phrases visibles sur les panneaux, on "apprendrait" (attention, on prend son souffle...) qu'il ne faut pas voter, que ce sera une douleur pendant cinq ans, que quelqu'un empêche les télés locales de venir le filmer, qu'une reine a été violée et décapitée, qu'Oscar Temaru lui a volé ses biens et qu'il ment au peuple indépendantiste, que Gaston Tong Sang a volé le nom de son ancêtre à Bora, que Flosse a volé la reine de Tahaa, et que les autonomistes sont des escrocs, menteurs et voleurs comme tous les politiciens en général; qu'il mettra en prison les agents immobiliers, les notaires, les juges, les avocats, les géomètres, les huissiers, les procureurs; que le smig sera à 200.000 fcp par mois (soit 1.600 euros) et que plein d'aides seront attribuées comme par exemple 1.000 mètres carrés de terre pour chaque jeune couple ou 60.000 fcp (soit 500 euros) d'allocation familiale par enfant; que l'on pourra avoir des maisons et des appartements en location gratuitement, tout comme le bouquet de chaînes satellite TNS, que les interdictions de la loi française seront levées...
Donc forcément, sur la forme, c'est un peu... comment dire... confus votre Majesté, si je puis me permettre...
Si Oscar Temaru prend Maître Vergès comme avocat pour continuer ses plaintes contre Christian Estrosi, le roi Tapunui pourra toujours demander conseil à l'illustre homme de loi surmédiatisé.
Ah ben non : les avocats seront jetés en prison ! c'est vrai... j'oubliais...
Donc quand même, y'a du boulot alors bon courage votre Altesse !

Sphere: Related Content

4 commentaires:

Mellyw a dit…

"une campagne" originale, ma foi !

j'aurais pas voulu rater ça, merci Herald Tribune Tahiti !!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MELLYW >> apparemment en effet, on ne parle pas de Sa Majesté Tapunui ailleurs...

marie-laure a dit…

IA ORANA,
Sympathique ce monsieur,utopique assurément,mais il a tout compris en politique.....Les promesses,rien que des promesses....ça coute pas cher et ça peut rapporter gros!
A bientot,AMITIES,NANA
Marie-laure

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MARIE-LAURE >> "les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent"... L'utopie : un beau concept mais qui ne passe pas le stade de la théorie, hélas...