mercredi 27 février 2008

Sous la plage, les pavés ?


Les manif's contre l'élection de Gaston Flosse commencent... Hier, quelques dizaines de jeunes qui souhaitaient "porter le deuil de la démocratie" et arboraient des brassards noirs, en déposant des bougies symboliques.
Samedi, ce doit être LA grosse mobilisation de ceux qui sont révoltés par le "coup d'état légal" qui a porté Flosse à la présidence de la Polynésie avec la complicité de son ennemi-de-trente-ans-ami-de-trois-jours : Oscar Temaru.
Quel que soit le résultat de la mobilisation, Flosse a déjà préparé son commentaire.
Il nous dira avec dégoût que "cette manifestation est un échec, qu'il y a eu beaucoup moins de monde que l'espérait Monsieur Tong Sang, que le leader du To Tatou Aia n'est plus crédible, que cela prouve bien qu'une majorité de la population désapprouve cette intiative, que les Polynésiens en ont assez des polémiques et qu'il est temps de se mettre au travail", tout ça avec le mépris dans le regard et la haine dans la bouche...
On connaît le gugusse, c'est couru d'avance (quoiqu'il était impossible de deviner ses dernières manoeuvres diaboliques...)
Dans les commentaires des articles de ce blog, il y a beaucoup d'avis, tous respectables, parmi lesquels des remises en question de ces manif's qui se préparent.
Oui, c'est vrai que tout cela est, à priori, légal.
A priori, puisque le parti de GTS a quand même déposé un recours devant le Conseil d'Etat pour quelques vices de procédure. On verra...
Mais pourquoi ces gens vont-ils descendre dans la rue ?
Parce que le foutage de gueule s'institutionnalise, les trahisons et les mensonges se font maintenant en direct à la télé devant des milliers de téléspectateurs, les paroles données sont contredites sans vergogne...
La Polynésie n'est pas une république bananière.
Ici c'est de pire en pire, on devient une république fafaru* : ça pue vraiment !
Comment Flosse, Fritch et Temaru peuvent-ils se regarder dans leur glace le matin en se réveillant ?
"Démocratie baffouée, dictature...", des termes qui choquent certains, trouvant les mots trop forts.
Oui, peut-être, il y a en effet tellement pire dans le monde, dans de vraies dictatures violentes et guerrières.
Nous vivons dans la Paix, heureusement.
J'espère quand même qu'il y a un consensus sur le fait que la Morale, elle aussi, est incontestablement baffouée : voir ces "élus" dire publiquement noir, puis blanc deux jours après, en rejetant la responsabilité sur leurs adversaires : qui peut approuver "ça" ?...
Mais parler de morale en politique fait ricaner, puisque c'est bien connu, entend-on, que "de toute façon, ce sont tous des pourris dès qu'ils arrivent au pouvoir".
Mais l'envie de crier, de hurler sa colère est au moins aussi légitime que le gouvernement de mutants qui n'arrive même pas à se former (annoncé pour lundi soir, toujours pas connu, doit-on en rire ? ...déjà que c'est un gouvernement sans programme !!!)
J'espère que samedi il y aura un maximum de monde, pour manifester.
Symboliquement et pacifiquement, mais manifester quand même.

Pour finir toujours sur un (sou)rire, le dernier film de Oscarface Temaru...

* fafaru : préparation de poissons crus fermentés dans de l'eau de « fafaru » (macération de chevrettes ou de poissons dans de l'eau de mer) qui dégage une très forte odeur désagréable..

Sphere: Related Content

10 commentaires:

Thierry a dit…

ni coup d'Etat, ni dictature ... on élit les conseillers à l'AT qui élisent le Président du pays. Pas de chance, c'est de l'indirect pur .. G.F. est malheureusement élu en respectant les textes. Se regarder dans la glace par la suite ne semble pas poser de pbs à ces personnes, mais comment regarder au temple, à l'église ... les autres croyants sachant que l'on a soit même renoncé à ses promesses, que l'on s'assied sur nos convictions, que l'on ne respecte pas sa parole? On peut faire des concessions mais pas vendre ses convictions. Est-ce que la place de conseillers, de responsables dans un bureau vaut de trahir la parole donnée ? je ne pense pas ... mais comme nous autres citoyens avons la mémoire courte, le politique le sait et en (ab)use.
La marche est une bonne chose, juste pour montrer la force et la détermination, montrer le ras le bol de ces petits "meurtres" entr'amis ... détermination qui sera effective lors des prochaines élections? Y'a des Mairie qui vont changer de mains :-D

CarrieB a dit…

C'est assez difficile depuis la métropole de saisir l'intensité de ce que les tahitiens ont à traverser en ce moment, mais à travers tes textes j'en saisis bien le sens et les raisons.
Injustice, absence de morale, machinations politiques seront sans doute aussi au programme de nos prochaines municipales.
Comment croire encore à la politique, à la démocratie, retrouver notre sens civique, puisque même la force du vote est anéantie?
J'espère sincèrement que les manifestations pacifistes de samedi, ainsi que la mobilisation de blogueurs comme toi et d'autres à leur manière, éveilleront l'attention et pourront faire changer les choses.

Albert2 a dit…

Cette alliance tavini-tahoeraa (ils ne méritent même plus les majuscules) m’a fait penser à un poème d’Eluard :
La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus à chanter
Au tour des baisers de s’entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d’alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d’indulgence
À la croire toute nue.


Et curieusement, je trouve qu’il est terriblement actuel dans le contexte local !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> THIERRY >> Oui, en effet, les élections municipales risquent d'être totalement dénaturées... ça va valser dans les Mairies...

>> CARRIE B >> Coucou ma Carrie ! Ben oui je sais que notre mauvais "feuilleton" est un sombre scénario de politique politicienne avec des spécificités très locales difficiles à comprendre depuis la métropole (même d'ici parfois...), mais la magouille, la trahison et l'absence de morale sont hélas des notions universelles en politique...

>> ALBERT 2 >> Et oui dis donc, ça résonne pas mal avec notre actualité. Tu as raison, il ne mérite plus de majuscules, on devrait écrire certains noms tachés d'infamies en "indice" (plus petit et légèrement sous la ligne)...

Kip a dit…

La marche se samedi pour protester contre ce revirement contraire au verdict des urnes, soit.
Mais un desorganisateurs a dit qu'elle était aussi une marche de soutien à GTS.

Alors là, non.
Je ne lui fais pas plus confiance qu'aux 2 autres...

Mellyw a dit…

Condoléances !!!

bon, mais "ils" ne vont pas s'arrêter là, y'aura bien d'autres épisodes à la sauce ketchup !!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> De toute façon cette marche, quel que soit son succès, sera récupérée de tous bords comme d'habitude. Les commentaires sont écrits d'avance. Mais au moins, je pourrais dire que j'y étais.

>> MELLY >> aaaah ça, c'est comme une telenovelas sud-américaine, nous n'en sommes qu'à l'épisode 4325... et c'est sans fin...

Albert2 a dit…

Je viens de lire dans Tahitipresse qu'Armelle Merceron était (et est toujours) en bonne place sur la liste conduite par Edouard Fritch pour les municipales à Pirae.
Une liste qu'Édouard Fritch « ne désire surtout pas que celle-ci soit étiquetée Tahoera'a »
Alors Armelle encore orange ou presque vert caca d'oie ?

Albert2 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ALBERT 2 >> C'est décidé je voterai donc pour l'une de deux soeurs Coppenrath aux municipales. Devine laquelle ?