lundi 25 février 2008

EXCLUSIF : le sms de Flosse à Fidel Castro !!!


Le parallèle est troublant : le départ de Fidel Castro coïncide avec le retour de Gaston Flosse.
Ces deux dinosaures de la politique étaient amis depuis toujours, quelques années seulement les séparent et peu de gens savent qu'ils s’appelaient régulièrement, chacun conseillant l’autre.
Nous avons retrouvé la preuve que le scénario du samedi noir que la Polynésie a connu aurait pu ne pas se dérouler ainsi, si Fidel avait en effet accepté de revenir sur sa décision de ne pas quitter le pouvoir cubain, Gaston Nui aurait alors promis d'annuler ses projets de putsch à Tahiti.
Tout tenait en un SMS que nous avons pu retrouver, la preuve en photo pour les lecteurs du THT...
Comme quoi, parfois, ça tient à pas grand chose...
Bon allez, pour finir, une petite affiche. Celle-ci était assez facile...
A demain ?


Sphere: Related Content

22 commentaires:

Anonyme a dit…

Arrête la fumette lolo; tu disjonctes... Le cigare cubain aurait il des racines pakalesienne ?
Toujours-est il que nous sommes victimes de la flossivite (définition wikipeda: "enfoiré de gourou qui contamine ses adeptes déjà contaminés et abrutis, sans foi ni loi")
Fais gaffe à tes fesses c'est le didacteur qui est de retour, on aimerait pas te perdre comme la speakerine (St Pierre et Niquelon)!!!
Mais c'est tellement bon de s'exprimer ...
Don't worry, be happy, c'est pas du tahitien mais la culture polynésienne est multi-cuturelle ...
Longue vie au TAHITI HERALD TRIBUNE

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> je ne fume que du saumon ! Quant à mes fesses, le mal est déjà fait depuis samedi, on est quelques-uns à avoir des douleurs de ce côté-là. Merci pour tes mises en garde et encouragements !

Kip a dit…

On peut regretter cette mascarade (le mot est faible...) orchestrée par le Taoheraa (ou par GF tout seul ?), je n'en savoure pas moins la claque prise par le gouvernement central, notamment Estrosi, dont j'ai peu apprécié le manque de neutralité dans cette campagne.
Un ministre d'Etat, quel que soit son poulain, se doit à une stricte neutralité, ne serait-ce que par respect pour ceux qui n'ont pas la même opinion.
D'ailleurs on l'entend beaucoup moins depius samedi.

Mais bon, d'un autre côté, se réveillent les "pseudo-spécialistes" métropolitains de la politique locale. Il y en a qui en sortent des bonnes et qui feraient mieux de bien regarder le cirque qui a eu lieu...!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> euh oui, "mascarade" en effet le mot est gentil. Ah oui et puis en effet ce serait l'occasion pour les socialistes métropolitains anti-flossiens primaires de lâcher Temaru, comme l'UMP a lâché GF...
Mais ils font aussi de l'anti Estrosi donc...

Kip a dit…

Ouais...
Une chatte n'y retrouverait pas ses petits !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> L'a touché, l'a touché ? ...la chatte à la voisine...

Ouh là là, je surchauffe...

Philippe - Citoyens de Polynésie a dit…

Tout d'abord félicitations pour ce blog!
Ca doit pas être facile tous les jours d'être toujours sur le vif de l'actu mais en ce moment c'est nécessaire et ces satyres font du bien en moral vu l'ambiance en ce moment!

Enfin bref, juste pour rappeller à tous les lecteurs du blog que demain mercredi 27 février à partir de 12h, la jeunesse de Polynésie va envahir la ville: marche, sit-in et rassemblements, il y aura du monde et de la protestation jusqu'à au moins 18h.

Venez nombreux, il faut pas se laisser faire par ce genre de personnes.

Merci à tous

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> PHILIPPE, CITOYEN DE POLYNESIE >> Merci camarade de résistance ! Je ne pourrais pas être demain sur place (j'ai un boulot, même si mon écran m'envoie des alertes dès qu'un commentaire arrive sur le blog) mais je suis très solidaire.
En revanche samedi matin, je serai dans la foule.
Tu y seras également Philippe ?

Anonyme a dit…

Sketch humoristique, à éventuellement jouer dans les écoles, afin que l’histoire polynésienne perdure. Ne le faîtes surtout pas jouer par Gaston et Oscar, ils sont de trop mauvais acteurs, on l’a tous vu devant les caméras.

Titres : Les 2 gourous
Samedi 23 février 2008, à la présidence, 2 heures avant de se rendre à l’assemblée :

Gaston Flosse : Bon, on y est, tout a bien fonctionné ! (en se frottant les mains)
Oscar Temaru : Oh oui, Pei, tout le monde n’y a vu que du feu (faire le signe de croix)
GF : Ah, ce que j’ai aimé ces élections du 2ème tour, t’as vu comme ils ont tous cru pouvoir décider de notre avenir ? Ces pauvres électeurs, ce qu’ils sont naïfs !
OT : Oui, surtout que cette année, ils n’ont pas été cool avec toi ! On va se venger, tu vas voir.
GF : Naïfs de penser qu’un homme loyal comme Gaston Ton Song pourrait mener un pays comme le nôtre, n’importe quoi ! C’est nous, les marionnettistes !
OT : Ah non, il leurs faut des requins, de vrais hommes comme nous, nous sommes les maîîîîîtres du monde !
GF : Bref, passons aux choses sérieuses. Comme il ne me reste plus longtemps à vivre, t’es toujours ok pour me céder la place une dernière fois ?
OT : Ah ben, j’ai pas trop envie de te voir en prison, qu’est-ce que je ferais sans toi. Non, non, c’est bon, tu me retires juste ton Edouard et pour le reste on improvisera.
GF : oui, car cette fois, on peut pas faire comme d’habitude. Alors, t’es sûr qu’on peut compter sur les tiens.
OT : ah bin tu sais, les miens, ils exécutent sans broncher ! Je peux leur demander n’importe quoi. Souviens-toi, quand ils ont tous fait 50x le tour de l’île avec leur 4x4, contre les tiens, ah, c’était trop beau de voir ça !
GF : C’est vrai que toi t’es leur sauveur ! C’est amusant ça, plus tu promets aux pauvres, plus ils croient en toi !
OT : ah mon pauvre vieux, toi, t’as le plus mauvais rôle. Plus personne ne t’aime, ni ton peuple, ni ton parti !
GF : Pffff, ceux là, ils sont tellement lâches qu’ils n’oseront jamais me mettre dehors, qu’est-ce que tu veux, ils ont été à bonne école ! (prendre l’expression d’un lâche)
…éclats de rires entre les deux amis
GF : Alors, n’oublie pas. Après l’élection, on se serre dans nos bras et surtout, il faudra bien répéter plusieurs fois les mots, « paix, se battre pour le pays, travailler ensemble, mettre fin à 30 ans de guerre »... Tu verras ça passera, on va toucher le cœur sensible de nos petits polynésiens.
OT : Oh, j’t’adore, tu trouves toujours ce qu’il faut dire.
GF : N’oublie pas d’ordonner à tes bleus de danser devant les caméras, de sauter de joie et de mettre les deux couleurs sur les drapeaux.
OT : Ne t’inquiètes pas mon frère, tout va très bien se passer. On y va ?
GF : Attends, laisse moi respirer encore un coup, tant c’est jouissif de sentir le pouvoir revenir
OT : tu me laisses une p’tite taf pour moi aussi, dis ?

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> Oui... ça circule par mail celui-là... ben merci il est dans le blog comme ça !

Kip a dit…

Même si je suis comme vous, attristé et scandalisé par la façon dont tout cela se déroule, je ne peux tout de même pas considérer GTS et ses troupes comme les "messies"...
A se focaliser sur les 2 autres, vous oubliez tous bien vite sa vraie nature et celle des personnes qui entourent GTS, leur incompétence et... le bilan décevant de GTS lorsqu'il était au pouvoir.
GTS a les mêmes graves défauts que ses concurrents et la même soif de pouvoir.

Alors des bougies, des tenues blanches, des marches, des je-ne-sais-trop-quoi, ça me fait doucement rigoler...

La seule solution que nous avons ce sont les urnes et les prochaines échéances pour revenir à qque chose de plus conforme aux résultats des dernières élections.
Tout le reste c'est du pipeau.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> GTS le messie ? Mais si ! J'entends tes arguments Kip, mais ok, on refait voter, alors tous les mois on va aller aux urnes alors ?... Plus aucune crédibilité ! On sermonne les jeunes pour leur dire que leur voix compte, et on détourne leurs voix...
Et puis revoter oui, bien sûr, mais pas voter blanc alors (on avait eu un échange sur ce thème).
Là, il y a urgence à réagir au nom de la démocratie baffouée. Après il peut y avoir une motion de défiance à l'Assemblée, et puis les municipales qui vont encore être dénaturées puisqu'on votera plus contre la magouille gouvernementale (ou non, selon le bord dans lequel on se situe) que pour son "tavana"...
Donc bravo les jeunes pour les manif's de demain, moi j'y vais samedi...

Anonyme a dit…

bien sûr que GTS n'est pas le messie, mais c'est le moins compromis, le moins "sale", et le plus sérieux comparé aux 2 vieux "metua".

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> ANONYME >> Bravo !!! tout à fait d'accord. Y'a quand même pas photo entre GTS et les deux complices ennemis de 30 ans / amis de 3 jours...

Mellyw a dit…

Ah !!!!
le SMS de Flosse à Fidel, trop top !

sacré Lolo !

on devrait le diffuser sur les blogs politiques métropolitains !!

newsnours par ex ?

que la presse française profite de tes talents, Lolo !!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> MELLY >> ce n'est pas que je recherche la gloire internationale (quoique...), mais ce qui est sûr c'est que le scandale politique actuel a une ampleur qui devrait dépasser nos fontières !

Anonyme a dit…

C'est fait ! l'adresse du blog m'a été transmise par des amis de Paris et de la Martinique.
Un peu d'humour dans toute cette "cuisine" çà fait du bien.
Bonne continuation

poerava

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> POERAVA >> Bienvenue, reviens souvent et fais circuler si tu apprécies... Merci !

Kip a dit…

Là où nous sommes tous "coincés", c'est que la démocratie a été respectée !
Ben oui, les plus malins ont su jouer avec les textes et détourner de façon légale le résultat des urnes. Après coup ils tentent une sorte de légitimisation en créant une coalition (encore une !) hétéroclite.
Franchement, tous les remue-ménages n'y changeront rien !

C'est pour cela que ça me gêne énormément d'entendre à tort et à travers que "la démocratie a été bafouée", que "la PF a vécu un coup d'état", etc. C'est peut-être (sûrement, même...) un ressenti, mais ça n'est pas la réalité. Ca n'est pas non plus la meilleure façon d'expliquer aux futurs électeurs les méandres de la politique. Il faut au contraire leur expliquer l'impuissance à corriger cela (puisque c'est légal), les incongruités du statut de la PF, et les moyens ultérieurs (c-à-d à moyen terme) dont nous disposons pour faire entendre la grogne.

Et, je suis désolé, mais je persiste à penser que, même si les municipales sont avant tout une question du choix d'un homme (ou d'une femme), elles restent un moyen de faire passer un sacré message. Encore que (je vais abonder dans ton sens et même me contredire...), ça n'est pas facile, car voter pour Buillard à PPT après tout ce qu'il n'a pas fait pendant des années pour sa ville, ça va être un sacré dilemne !

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> C'est pas faux ! ...(donc c'est vrai) : c'est légal. Tant qu'on n'aura pas une liste homogène, faite de gens compétents et intègres, qui obtiendra plus de 60% des suffrages, il faudra bien se contenter du "moins pire". Mais ce que la population (enfin...une certaine partie) ne peut pas laisser passer ce sont les mensonges flagrants, les trahisons en direct, les foutages de gueule publics, les paroles données et reprises ensuite.
Temaru qui nous fait une tirade moralisatrice sur Tefaatau, intègre, qui démissionne parce qu'il est condamné... puis qui s'allie avec Flosse dont on sait qu'il est attendu chez le juge...
Flosse qui dit et écrit qu'il n'y aura pas d'alliance avec les indépendantistes et qui s'assied sur 30 ans de convictions en trahissant son électorat tout ça pour uniquement sauver sa peau...
Si ce n'est pas LA réalité, c'est quand même pas non plus purement fictif tout cet écoeurement.
Après, quels mots mettre sur tout ça ? coup d'Etat ? démocratie baffouée ? il va falloir innover tellement ça dépasse les limites déjà existantes...

Kip a dit…

C'est ça : INNOVONS !

Virons tous ces dinosaures (tous autant qu'ils sont) et faisons de la place pour les jeunes ou quelques expérimentés encore non corrompus.
Tout ça aux prochaines élections...

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> KIP >> Absolutely ! on se gargarisait y'a pas si longtemps avec l'espoir de la 3ème voie, il faut maintenant attendre une 4ème voie. Tout comme on attendait le 3ème tour des élections territoriales et puis on va attaquer le 4ème tour : les municipales...