jeudi 14 février 2008

Voeux délicats pour l'année du rat

Après la St Valentin, je vous souhaite à tous une excellente année du rat, avec quelques jours de retard.
J'ai reçu un mail d'un ami de Canton, Henri (ben oui Marcel : parisien et Henri : cantonais, c'est comme ça, on y peut rien...) que vous avez en V.O. ci-dessous,
et dont la traduction, d'après mes rudiments basiques en langues orientales doit donner quelque chose comme :

"Que les puces d'un millier de chiens galeux infestent le cul de celui qui te gâchera une seule seconde ton année 2008 et que les bras de cet abruti deviennent trop courts pour qu'il ne puisse jamais se gratter".

J'ai toujours adoré la délicatesse de mon ami Henri...

Sphere: Related Content

2 commentaires:

Fred O Fenua a dit…

Mouais, tu sais, depuis que j'ai lu un proverbe Chinois "Quant tu es aux pieds du mur, tu ne peux plus avancer" super, merci de l'info, je suis relativement septique, même devant 1 milliard 400 millions de prétendants ;o) Les proverbes et les prophètes ... On a fait pire ;o)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> FREDOFENUA >> oui oui je suis comme la fosse et comme toi : assez septique aussi devant cette palanquée de proverbes chinois. Lao tseu a fait beaucoup de ravages. Bon allez je te laisse parce que j'ai du boulot, et comme dit le proverbe (plutôt gaulois je pense) : "il ne faut pas remettre à deux mains ce que l'on peut faire d'une seule"...