vendredi 22 février 2008

Edouard m'a tuer (ou le début de la fin de Flosse)

On en sait un peu plus sur l’imprévisible “coup fourré” d’hier matin à l’Assemblée.
Pour faire bref, Gaston Flosse avait manigancé (quoi ? Vous voyez un autre verbe plus approprié ?) avec les indépendantistes de l’UPLD pour qu’un des leurs (Anthony Geros) soit élu président de ladite Assemblée.
Ainsi, il trahissait outrageusement son maigre électorat (ils ne sont plus beaucoup mais ce n’est pas une raison...)
Ce qui s’est passé c’est que les 9 autres membres de son groupe ont refusé cette traîtrise et sont restés dans le camp autonomiste.
Il n’aura échappé à personne qu’il manquait une voix côté autonomiste. Hiro Tefaarere, qui savait qu’il serait montré du doigt sur ce coup puisque c’est une girouette sans foi ni loi capable du pire et... du pire, s’est empressé de brandir devant la presse le bulletin Geros prouvant (selon lui) qu’il avait voté pour un président autonomiste (alors qu’il aurait pu chiper le bulletin à sa voisine... Y’a pas besoin d’être David Copperfield, faut pas nous prendre pour des tarés Hiro).
Mais bon, apparemment, la voix manquante au camp autonomiste pour que le compte soit bon serait celle de Flosse, qui montrerait ainsi à Oscar Temaru, le chef du camp indépendantiste, qu’il était resté fidèle à son alliance, quoiqu’on ne saura jamais le fin mot de ce point de détail malgré tout très symbolique...
Fidèle mais seul.
Plus seul que jamais.
La presse locale n’est pas tendre aujourd’hui avec le vieux sénateur.
Le 6/9 de NRJ ce matin se régalait (et nous avec) en diffusant en boucle la chanson “le lion est mort ce soir” à chaque fois que le nom de Flosse était prononcé.
Dans LA DEPECHE, sous la plume de Thierry Durigneux, on peut lire en effet : “le metua désavoué par ses ouailles ... Ceux qui ont “tué” le père ... La claque pour G.Flosse doit être cuisante ... La sanction de ses erreurs lui a imposé une solitude d’où on ne voit pas comment il pourra sortir ... La blessure infligée hier ne s’effacera pas” !!!
Donc le règne de Gaston Nui serait-il fini ?
En tout cas, il est donc bien seul et isolé dans son ego surdimensionné.
Seul au monde, comme Tom Hanks dans le film de Zemeckis...
Tiens d’ailleurs, ça me donne une idée...

Sphere: Related Content

5 commentaires:

la mélodie du bonheur a dit…

soyon vigilent, la chanson en anglais dit "the lion sleeps tonight" !!! et dans le film de Zemeckis Hanks est sauvé !!!

la mélodie du bonheur a dit…

ah mince j'ai fait une faute d'orthographe je vais me faire taper sur les doigts ;)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> LE M D B >> Oui Tom Hanks est sauvé mais au bout de combien de temps déjà ? Vu l'âge de Flosse, tu vois ce que je veux dire... Pour le lion, oui c'est vrai il ne fait que formir en anglais, mais il est mort ce soir en français. On va dire qu'il ne se réveille pas. Et pour ta faute d'orthographe, je te pardonne, ça saute pas aux yeux (par contre dans la bande-annonce du WIK j'ai pas vu "envoi tes dédicaces" ?)

la mélodie du bonheur a dit…

ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh je l'avais dit, GASTON EST DE RETOURRRRRRR !!!!!!

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

>> LA M D B >> Et ben il est vite revenu d'exil... je suis sur le cul ! Le lion ne dormait même pas !