mercredi 21 octobre 2009

Chauve qui peut : Rere, ex chef de la milice GIP, en garde à vue !

.

Dans votre collection d'images Panini du club des présumés innocents, vous ne l'aviez pas celui-là ?
Rere Puputauki, chef des souriants et sympathiques petits soldats rouges aux lunettes noires de Flosse, est en garde à vue.
Juste quelques petites erreurs de gestion lui sont reprochées par la Chambre Territoriale des Comptes. Des broutilles dont Tahiti Tomorrow nous rappelle le croustillant détail... ça décoiffe !
Rere, dont le fils est emprisonné à la maison d'arrêt de Nuutania...

DERNIERE MINUTE : Le papa est sorti de garde à vue, et on me dit dans mon oreillette que le fils n'est plus en prison. Elle est pas belle la vie ?
.
.
.

Sphere: Related Content

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Qui n'est pas encore en garde à vue à Tahiti ?

S'il l'on en a oublié un qu'il se manifeste !

Cracheur d'espoir a dit…

Le fils de Rere n'est plus en taule, je l'ai croisé libre, mangeant aux roulottes un bon steak frites, pas plus tard que la semaine dernière. L'histoire ne dit pas qui a payé le repas !

TOFY98 a dit…

La vie est belle pour certains. Les 3 revendeurs de paka de Faa'a sont en taule mais les escrocs sont libres !!!
Vive la démocratie.

moorea a dit…

L'appétit me vient en mangeant,
Il n'y a là,rien de bien troublant,
Autant que possible je dévore tous les budgets,
Et aujourd'hui ma gloutonnerie fait sujet.

Mais j'y pense :"Allô, papa tango charlie" ?
Pourrions nous voler vers l'Asie ?
Ainsi mon nom ne fera plus la Une.
Quelle triste amère-thune !

Cracheur d'espoir a dit…

Comme quoi, qui deale un œuf vole un bœuf et qui vole un bœuf deale la sortie d'un crâne d'œuf aussi libre que l'air. Décidément, je ne comprends vraiment rien des affaires politico-judiciaires du moment ! Peut-être qu'il n'y a tous simplement rien à con-prendre malheureusement !

Fiu a dit…

Avec les 89 mio cfp Jr. a de quoi à payer son steak frites, il pourrait même s'offrir la roulotte

Le président de "la Polynésie française", des Françaises et des Français René, Georges, HOFFER a dit…

Lolo,
Je sais, çà n'a rien à voir directement mais bon comme c'est l'actualité immédiate... et que çà t'a peut-être échappé (sic), le Concon va être en "action" aujourd'hui donc je te transmets ce que j'ai transmis à LDT, LNT et TP: mon intervention sénatoreuse...

Le président de « la Polynésie française », des Françaises et des Français
René, Georges, HOFFER
BP 13722 – 98717 –PUNAAUIA
Tél (689) 77 71 70 (689) 77 71 70 E-mail rollstahiti@gmail.com
Actuellement en France:
2, la Porte Basse
67118 – GEISPOLSHEIM
fax: 03 88 68 88 11
A
Conseil constitutionnel
Monsieur le président UMP Jean-Louis DEBRE
et membres
PARIS
Tél 01 40 15 30 00
Fax 01 40 15 30 80 et 01 40 20 93 27

Intervention volontaire dans l’affaire « Gaston FLOSSE » enrôlée le 22 octobre 2009
et récusation du membre franc-maçon Jacques-CHIRAC.

« Dans moins de vingt ans la France sera la colonie de ses colonies »
(Monsieur Vladimir POUTINE, septembre 1995, agence TASS)

« Oraison funèbre » (par l’actuel président Jean-Louis DEBRE) de la Constitution « de son père » supputée par Le Monde le 21 février 2007
( http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-869942,0.html )

Vu la candidature du soussigné à l’élection sénatoriale du 21 septembre 2008,
Vu la note secrète n° 369253 du 9 octobre 2003 où « le Conseil d’Etat relève…, que le projet du Gouvernement créé ainsi une catégorie nouvelle de « collectivités d’outre-mer », les « pays d’outre-mer », qui n’est pas prévue par la Constitution, notamment son article 74, et dont les caractéristiques ne sont pas définies. »
Vu le refus opposé par le Concon de statuer sur le recours en rectifications d’erreurs matérielles (sic) depuis décembre 2004,
Vu la demande réitérée d’inscription au rôle du 22 octobre 2009 par requête séparée de ce jour,
Vu la loi orga-nique 2004-192,
Vu la loi orga-nique 2007-1719 applicable sur le territoire national mais dans le ressort du statut de « pays d’outre-mer » de « la Polynésie française » et en assurant sa hohohohhhoooo stabilité hahahahhaaha….
Vu la décision n° 2008-4520 à 4522 et donc celle n° 2008-4521 concernant le soussigné,
La présente intervention sera recevable au soutien de la destitution de celui qui occupe aujourd’hui encore un poste pour lequel postulait le soussigné, lui faisant grief mais également traînant dans la boue l’institution « sénat » qui n’en peut mai, à tel point que la protection de l’un des leurs relève de la farce plutôt que de la séparation des pouvoirs;
Que le conseil constitutionnel ne participera plus à cette mascarade – où « Clearstream » dans un même genre « XPFien » n’est que du pipi de chat à côté – et prendra donc la décision qui s’impose: virer le vieux sénateur pour que de nouvelles élections puissent se tenir dans le pays des français de l’Etranger qu’est le Royaume de TAHITI (statut de guillemets pays d’outre-mer fermer les guillemets de « la Polynésie française).
Et faire droit à la récusation à l’encontre du mis en examen Jacques-CHIRAC, en tout cas veiller à ce qu’il s’abstienne de prendre part à la mascarade prévue pour le 22 octobre 2009.
Et octoyer au soussigné la somme de 1 Franc de la république française ayant cours légal hors du territoire nationale et européen de la France au titre des frais irrépétibles, dommage-intérêt et pretium doloris.
Geispolsheim, le 21 octobre DEUX MIL NEUF
Avec Honneur

Le président de « la Polynésie française » René, Georges, HOFFER,
ex- et futur candidat à l’élection sénatorial.

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

➥ RENE : à l'école, l'instit' t'aurait mis une mauvaise note avec un mot en rouge dans la marge : hors-sujet ! mais bon... on n'est pas à l'école...